Actualité des membres

Le manager de transition, facteur X des performances de l’entreprise – DELVILLE Management

Le manager de transition apporte un œil neuf et une expérience acquise au sein de différentes entreprises. Face à la crise actuelle, il aide à trouver rapidement et efficacement des solutions.

Plus que jamais, les entreprises doivent s’adapter, réagir, innover et gagner en agilité. Disponible en une semaine, immédiatement opérationnel, le manager de transition bénéficie d’expériences acquises au sein de plusieurs entreprises. Il aide à réfléchir autrement, à voir les choses sous un angle différent, avec un œil qui n’est pas faussé par le poids de l’habitude et apporte du sang neuf au sein d’une équipe de management. Avec le développement du télétravail, les modes de management doivent s’adapter. Là aussi, le manager de transition constitue une aide précieuse pour aider le management en place à se remettre en cause et à ne pas se replier sur de fausses certitudes.

Efficace et opérationnel immédiatement, le manager de transition apporte des critiques constructives et ouvre des pistes de changement dans la production, les produits ou encore le management des salariés. Grâce à son statut, il profite d’une large liberté de parole et d’action et n’est pas considéré par les cadres dirigeants comme un concurrent. Il échappe ainsi à la mauvaise pression. Sa forte autonomie lui permet d’épauler efficacement le comité de direction sur des décisions importantes. Habitué à intervenir lors de moments-clés de la vie des entreprises, rodé aux méthodes agiles et capable de flexibilité dans son approche, il aide à obtenir des résultats rapides. Ses compétences sont propres à rassurer les équipes dirigeantes et opérationnelles et il devient ainsi un élément-clé pour fédérer et redynamiser l’entreprise autour d’objectifs précis en particulier dans le cadre du mode projet.

Face à crise actuelle, les entreprises doivent relever rapidement de nouveaux défis : préparer pour la première fois un plan de sauvegarde de l’emploi, établir des plans de trésorerie à la semaine, réorganiser et réorienter la production, chercher de nouveaux débouchés… Le manager de transition, dont le rôle est d’autant plus important que l’urgence est grande, constitue un véritable atout en pouvant épauler tous les types d’entreprises, quels que soient le secteur et l’enjeu.

Depuis le mois de mars 2020, certaines entreprises ont démontré que le redéploiement sur de nouveaux marchés était l’une des solutions, à condition de disposer de managers aux compétences adaptées. Les besoins en cadres dirigeants sont réels, mais l’heure n’est pas aux embauches en CDI, flexibilité oblige. 2021 devrait voir une augmentation du nombre de missions, avec des managers de transition qui répondent présent, car pour les cadres dirigeants en recherche d’emploi, le management de transition est bien plus qu’une solution temporaire. Trois managers de transition sur quatre refuseraient un CDI pour une mission de transition, selon l’étude 2019 sur le management de transition réalisée par Delville Management, acteur de référence pure player, premium et indépendant.

 

Article proposé par

DELVILLE MANAGEMENT