Quelles sont les conditions de réalisation d’une mission de Management de Transition ?

Deux choix s’offrent à tout Client désireux de mettre en place une mission de Management de Transition :

  • Soit travailler avec une entreprise, qui proposera un service complet,
  • Soit travailler en direct et sans intermédiaire avec un Manager de Transition.

Environ 60% des missions réalisées en 2016 l’ont été via des EMT et 40% par des Managers en direct (sources : étude France Transition XERFI)

Pourquoi travailler en direct avec un Manager de Transition ?

Certaines organisations travaillent en direct avec des Managers de transition, soit par choix, soit par méconnaissance de l’intérêt de passer par une EMT, soit enfin pensant à minimiser les coûts de l’intervention. Il leur revient alors de mener tout le processus de définition du besoin, de recherche du bon candidat et de mise en place du statut juridique et contractuel qui les garantira.

L’approche repose sur :

  • La notoriété de certains Managers de transition,
  • L’utilisation des réseaux sociaux,
  • Le contact avec des Associations de Managers qui, pour les plus structurées, ont mis en place des processus de cooptation et d’entraide,
  • Le recours à des plateformes d’intermédiation dont l’objet théorique est de mettre directement en relation Managers et Clients.

France Transition ne peut qu’inciter chaque organisation désireuse de mettre en place une mission de Management de Transition d’opérer un choix conscient qui reposera sur les avantages/risques de chacune des options.

Pourquoi faire le choix de travailler avec une Entreprise de Management de Transition ?

L’activité principale d’une EMT est de fournir un service complet à ses clients du cadrage du besoin à la sélection du Manager pressenti en passant par l’encadrement technique de la mission et le conseil au Client, les garanties assurantielles, de continuité de mission, et de qualité. C’est l’EMT qui facture directement au Client le montant de sa prestation.

Toutes ont mis en place un processus d’identification leur donnant la capacité d’alimenter un vivier de managers de transition sélectionnés pour leur savoir-faire et leur savoir-être. Reposant sur un business model précaire, celui-ci garantit aux clients que le(s) manager(s) pressenti(s) répond(ent) au mieux du besoin identifié.

Ainsi, les EMT travaillent avec des Managers « à la mission », tout en mettant en place des processus de fidélisation pour créer une relation dans la continuité avec eux.

Fin 2019, 91 EMT ont été recensées en France (source Xerfi) avec des tailles et des positionnements marché très différents.